Présentation de la loi pour contrôler l'immigration et améliorer l'intégration

Mis à jour le 29/01/2024

La situation internationale, les évolutions démographiques et économiques, et le changement climatique sont autant de facteurs qui font peser une pression migratoire importante sur la France comme sur les autres pays de l’Union Européenne.

Notre politique migratoire se construit au niveau national et au niveau européen.

Cette politique migratoire s’appuie sur des moyens programmés jusqu’à 2027 adossés à la loi de programmation du ministère de l’Intérieur déjà adoptée à une large majorité par le Parlement en janvier 2023. 

Elle prévoit une augmentation inédite des moyens alloués à la politique d’immigration, d’asile et d’intégration pour :

  • Garantir le droit d’asile, en proposant 121732 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile, soit une augmentation de 30000 places depuis 2017, qui poursuivra sa trajectoire de renforcement en 2024 et dans les années à venir.
  • Lutter contre l’immigration irrégulière, en construisant plus de 1200 places pour atteindre 3000 places de centres de rétention administrative d’ici 2027.
  • Améliorer l’intégration, en déployant le programme d’Accompagnement global et d’intégration (AGIR) organisant l’orientation vers l’emploi et le logement pour les réfugiés que nous accueillons chaque année, et en augmentant les effectifs dans les services de préfectures grâce aux 8500 créations d’emplois prévus au ministère de l’Intérieur d’ici 2027.
Télécharger Document de présentation loi immigration PDF - 1,12 Mb - 29/01/2024