Adaptation de la posture Vigipirate : Sécurité renforcée - Risque attentat

Mis à jour le 20/10/2022
Adaptation de la posture Vigipirate sur l'ensemble du territoire national au niveau "Sécurité renforcée - Risque attentat"

À la suite des attentats de l'automne 2020, la posture VIGIPIRATE a été adaptée et l'ensemble du territoire élevé au niveau "Urgence-Attentat".
 
Consécutivement à la fin des procès pour terrorisme des attaques de Charlie Hebdo et du Thalys, au report à septembre 2021 du procès des attaques du 13 novembre 2015, le Premier ministre décide de placer l'ensemble du territoire au niveau "Sécurité renforcée - Risque attentat".

Ce niveau d'alerte atteste d'un niveau de menace durablement élevé sur l'ensemble du territoire, mais moindre qu'à la fin d'année 2020.

Cette adaptation, active depuis le 22 juin 2022, s'appuie sur la posture "Été-Automne 2022".

Cette posture met l'accent sur :

- la sécurité des sites touristiques et des transports publics de personnes, en particulier lors des vacances scolaires et universitaires;

- la sécurité des espaces de commerce, et des lieux de rassemblement, y compris les lieux de culte;
- la sécurité des bâtiments publics (services publics, locaux associatifs ou politiques, écoles et universités), avec une attention particulière sur les établissements de santé, médico-sociaux et sociaux, ainsi que sur la sécurité des sites de production, de stockage et de distribution de produits de santé.


En période de menace terroriste, la vigilance concerne tout le monde et implique tous les acteurs de la société. En adoptant les bons réflexes au quotidien, chaque citoyen participe à l’efficacité des mesures de vigilance, de prévention et de protection mises en place par l’État.

Le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) met à la disposition des professionnels et du grand public des fiches pratiques, accessibles en ligne: http://www.sgdsn.gouv.fr/plan-vigipirate/les-guides/