La gestion du loup dans la Marne

Mis à jour le 29/03/2018

La cellule de veille

La cellule de veille sur le loup a été installée dans le département de la Marne en octobre 2015. Elle a pour missions principales le suivi de la présence du loup et la diffusion d’une information transparente et objective auprès du public. L’objectif est de pouvoir apporter rapidement les réponses appropriées aux difficultés qui pourraient survenir dans l’hypothèse de la présence d’un ou de plusieurs loups.

Cette cellule se compose de :

  •  cinq représentants des services de l’État et des établissements publics (DDT, ONFOffice national des forêts, ONCFS, minisitère de la défense, association départementale des lieutenants de louveterie);
  • un représentant des intérêts agricoles (chambre d'agriculture) ;
  • un représentant des intérêts cynégétiques (fédération départementale des chasseurs de la Marne) ;
  • un représentants des élus locaux (association des maires de la Marne) ;
  • un représentant des associations de protection de la nature (Marne nature environnement).

Une deuxième réunion de la cellule de veille s'est tenue en octobre 2017 afin notamment  de faire le point sur la situation actuelle du loup aux niveaux national et départemental et de mettre en place la formation des correspondants du réseau loup/lynx dans le département.

Le réseau des correspondants loup/lynx

Le département de la Marne a intégré le réseau loup/lynx en mars 2018 avec l'organisation de la formation des correspondants.

Cette formation, dispensée par l'ONCFS, s'est tenue les 27 et 28 mars 2018.

Ces correspondants sont chargés de participer au suivi de l’espèce par relevés d’indices de présence et de réaliser les constats de dommages.

Outre les agents du service départemental de l'ONCFS, 30 correspondants sont ainsi formés dans la marne :

  • 1 agent de l'AFB ;
  • 9 lieutenants de louveterie ;
  • 6 techniciens de la fédérations départementale des chasseurs de la Marne ;
  • 3 agents du ministère de la Défense ;
  • 1 technicien de l'ONF ;
  • 1 agent du CRPF ;
  • 1 agent du parc naturel régional de la Montagne de Reims ;
  • 1 représentant de l'association Marne nature environnement
  • 2 agents de la chambre d'agriculture ;
  • 1 éleveur ;
  • 1 représentant de Marne conseil élevage.
  • 3 gents de la DDT.