Le plan canicule dans le département de la Marne

 
 
La canicule titre 565x342p.jpg

L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications par dépassement des capacités de régulation thermique du corps humain. Les périodes de fortes chaleurs sont alors propices aux pathologies préexistantes, surtout chez les personnes fragiles et les personnes particulièrement exposées à la chaleur.

La canicule exceptionnelle de l’été 2003 a entraîné une importante surmortalité.
C’est pourquoi le plan canicule apporte une réponse organisationnelle du 1er juin au 31 août depuis 2004. Actualisé chaque année, le plan de gestion d’une canicule repose sur la mise en ouvre de mesures de protection des personnes à risques hébergées en institutions (maisons de retraite, établissements de soins, établissements pour personnes handicapées), le repérage des personnes à risques isolées, l’alerte, la solidarité et la communication.
Le plan comporte désormais quatre niveaux graduels :
Niveau 1 : "veille saisonnière", sans changement, cela correspond au niveau de vigilance météo vert.
Niveau 2 : "avertissement chaleur" (réponse au niveau jaune de la carte de vigilance météo) est créé. Ce niveau correspond soit :
1° à un pic de chaleur limité à un jour ou deux ;
2° à une approche des seuils des IBM (indicateurs biométéorologiques) avec des prévisions annonçant une intensification de la chaleur dans les jours suivants (c’est l’amorce de l’arrivée d’une canicule). Cela permet d’anticiper et / ou de préparer les mesures à mettre en place, en particulier celles touchant à la mobilisation de personnels à la veille des fins de semaine ou des jours fériés. Il s’agit également d’une approche de mise en place progressive des mesures de lutte contre les effets d’une canicule.
Ce nouveau niveau, outre l’anticipation précitée, permet la mise en place de mesures d’information et de communication à l’initiative de l’Agence Régionale de la Santé (ARSAgence Régionale de Santé).
Niveau 3 : "alerte canicule", soit le niveau orange qui  remplace le « niveau de mise en garde et actions » miga de la précédente version du "plan national canicule" (PNC). Il correspondant au niveau de  vigilance météo orange. Le vocable "MIGA" est abandonné.
Ce niveau est activé sur décision du préfet du département (sans changement). Il met en place, en fonction des circonstances, les mesures adaptées de la déclinaison départementale du PNC. Ces mesures sont adossées au dispositif ORSEC (sans changement).
Niveau 4 : "mobilisation maximale" (sans changement). Il correspond au niveau de vigilance météo rouge.

Recommandations :

- Toute personne âgée, isolée ou handicapée peut s’inscrire sur le registre de sa commune ou contacter son centre communal d’action sociale (CCASCentre communal d'action sociale) ;
- Ne pas hésiter à demander conseil à son médecin traitant en cas de traitement ;
- Alerter immédiatement les secours (15) à la vue d’une personne victime d’un malaise ou d’un coup de chaleur

Pour en savoir plus : 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe)

http://www.sante.gouv.fr

Télécharger la plaquette PDF "La canicule et nous"

de l' INPESInstitut national de prévention et d'éducation pour la santé ( Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé )

> Plaquette INPESInstitut national de prévention et d'éducation pour la santé La canicule et nous.pdf - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb