Le plan hiver 2015-2016

 
Plan hivernal - 220x164p.jpg

Le mercredi 28 octobre 2015, Jean-François SAVY, préfet de la région Champagne-Ardenne, préfet de la Marne, et Martine ARTZ, directrice départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations), ont présenté le plan hiver 2015-2016.

 
 
 

Le plan hiver :

- est déclenché du 1er novembre 2015 au 31 mars 2016.
- C’est une montée en puissance du dispositif d’hébergement généraliste, dédié à la mise à l’abri des publics vulnérables (personnes en grande marginalité, personnes subitement à la rue, …),
- au moment où les températures sont manifestement trop basses d’un point de vue de la santé publique.

Il repose sur trois piliers :
1. une organisation prête en amont
2. la vigilance de chacune et de chacun (ne pas hésiter à appeler le 115 en cas de découverte d’une personne à la rue)
3. l’adhésion des personnes concernées

Il se présente sous la forme de 4 niveaux de vigilance caractérisés par une couleur (voir ci-dessous).

Il se caractérise par :
- des possibilités de mise à l’abri et ouverture de places supplémentaires ;
- l'activation de maraudes nocturnes en complément des accueils de jour et distributions alimentaires.

Au total, nous avons 2.921 places d’hébergements dans la Marne : en effet, le dispositif généraliste ouvert toute l’année a été abondé de 61 places, le dispositif hivernal est prêt et pourra monter en puissance si nécessaire.

Le préfet a enfin :
- salué l’engagement et l’action des bénévoles des associations qui oeuvrent à l’accompagnement du plan (maraudes, distributions alimentaires, …) ;
- rappelé que les consignes gouvernementales sont claires : tous les publics doivent recevoir un accueil digne et adapté à chaque situation, à ce sujet, le 12 septembre, le Premier ministre rappelait qu’il n’y aurait "aucun effet de ricochet, aucune concurrence entre l’exercice de tous nos devoirs de solidarité".

 
Si vous rencontrez une personne en difficultés, faites le 115 !
 

4 niveaux de vigilance :

Vigilance VERTE  (veille saisonnière)
Niveau de veille permanent entre le 01 novembre 2015 et le 31 mars 2016 :
- Maraudes nocturnes quotidiennes sur Reims et les lundi, mercredi et vendredi sur Châlons-en-Champagne
- Maraude diurne par le Secours Populaire Français sur Reims. Présence de 15h à 17h sous les promenades à côté de la gare.

Vigilance JAUNE  (situation météorologique aggravée)
Activation de mesures complémentaires décidées par le préfet de la Marne :
- Maraudes nocturnes quotidiennes sur Reims et Châlons-en-Champagne + interventions ponctuelles sur Vitry- le-François, Sézanne et Epernay, à la demande du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation
- Possibilité de mise à l’abri, sur l’accord du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation

Vigilance ORANGE (vague de froid exceptionnelle)
Activation de mesures complémentaires décidées par le préfet de la Marne :
- Maraudes nocturnes quotidiennes sur Reims et Châlons-en-Champagne + interventions ponctuelles sur Vitry- le-François, Sézanne et Epernay, à la demande du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation
- Possibilité de mise à l’abri, sur l’accord du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation, mobilisation de la protection civile, mobilisation, selon les besoins, des lieux d’extrême urgence sur Reims, Epernay, Châlons-en-Champagne, Sainte-Ménehould, Sézanne, Vitry-le- François et Montmirail (gymnase, lits dans les hôpitaux….)

Vigilance ROUGE  (vague de froid avérée, exceptionnelle, très intense et durable)
Activation de mesures complémentaires décidées par le préfet de la Marne :
- Maraudes nocturnes quotidiennes sur Reims et Châlons-en-Champagne + interventions ponctuelles sur Vitry- le-François, Sézanne et Epernay, à la demande du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation
- Possibilité de mise à l’abri, sur l’accord du SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation, mobilisation de la protection civile, mobilisation, selon les besoins, des lieux d’extrême urgence sur Reims, Epernay, Châlons-en-Champagne, Sainte-Ménehould, Sézanne, Vitry-le-François et Montmirail (gymnase, lits dans les hôpitaux….)