Le « Grand débat national »

 
 
Le « Grand débat national »

    
Remise des cahiers citoyens en préfecture et sous-préfectures

Le grand débat national, lancé le 15 janvier dernier par le président de la République, sur tout le territoire, est une démarche inédite qui permet aux citoyens de témoigner, d’exprimer leurs attentes et de faire entendre leurs voix. À cette fin, de nombreuses communes marnaises ont mis à disposition du public des cahiers citoyens ou cahiers de doléances.

Il convient désormais de veiller au bon déroulement de leur restitution selon trois principes directeurs :

  • exhaustivité : l’ensemble des contributions reçues sera traité et analysé
  • transparence : les contributions ont vocation à être rendues publiques
  • égal accès aux données : des prestataires seront mandatés pour analyser les contributions et un accès aux données sera ouvert à d’autres parties prenantes qui souhaiteraient faire leurs propres analyses.

La collecte et le traitement de ces cahiers citoyens doivent donc être réalisés dans les meilleurs délais. Dans ce contexte, les maires du département de la Marne ont été invités à clôturer leurs cahiers citoyens ce mercredi 20 février pour une remontée en préfecture ou sous-préfectures au plus tard le jeudi 21 février à 18h.

L’ensemble des cahiers citoyens transmis sera acheminé à Paris pour procéder à leur numérisation, leur transcription et leur analyse, permettant ainsi une restitution exhaustive et transparente.

Les contributions en ligne via la plateforme www.granddebat.fr demeurent ouvertes jusqu’au 18 mars 2019.

> CP_GDN_Remise_cahiers_citoyens_19février2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb


À l’initiative du président de la République, le Gouvernement engage un grand débat national, du 15 janvier au 15 mars 2019, afin de permettre à toutes et à tous de débattre de questions essentielles pour les français.

Il s’agit d’envisager des solutions pour l’avenir du pays sur des problématiques majeures. Le Gouvernement propose quatre thèmes :

  • la transition écologique
  • la fiscalité et les dépenses publiques
  • la démocratie et la citoyenneté
  • l’accès aux services essentiels et leur organisation
 
Comment s’organise le « Grand débat national » ?

Le « Grand débat national » se déroule à partir du 15 janvier pour une période de 2 mois. Le Gouvernement a mis en place une palette d’outils à disposition des citoyens qui souhaitent y prendre part. Partout en France, chacun pourra organiser un débat que ce soit à l’échelle du quartier, du village ou de la région.

Le « Grand débat national » se déploiera tout d’abord à partir de réunions d’initiatives locales. Ces réunions permettront à chacun de débattre au cours de réunions publiques, de se faire entendre et de convaincre.

À compter du 21 janvier, les contributions des françaises et des français pourront être directement déposées en ligne sur le site dédié ou envoyées par courrier postal (Grand Débat National - BP 70 164 - 75326 PARIS Cedex 07). La liste des débats organisés dans chacune des régions sera également accessible à tous sur cette plateforme numérique puisqu'elle permettra à ceux qui le souhaitent de s’enregistrer afin de déclarer un débat qu’il souhaiterait organiser.

Un numéro vert France métropolitaine 0 800 97 11 11 (01 82 71 03 39 pour l’Outre-Mer) est mis à disposition pour toutes questions sur l'organisation ou la participation au débat (ouverture du lundi au samedi de 9h à 20h).

Pour accompagner cette démarche, la plateforme mettra à disposition des organisateurs :

  • un kit méthodologique (mode d’emploi des réunions locales proposant un déroulé, démarches à suivre de la création à la restitution d’une réunion, bonnes pratiques pour animer et organiser une réunion)
  • des fiches de présentation des thèmes mis au débat (chacun des 4 thèmes proposés dispose d’une fiche présentant des éléments de contexte, des points de débat et une troisième partie qui servira de modèle de compte-rendu sur la base de questions fermées et ouvertes)

Des stands de proximité seront installés dans des lieux de passages du quotidien. Ils permettront à ceux qui le souhaitent de donner leur avis sur les thématiques mises au débat.

A partir du 1er mars, des conférences citoyennes régionales seront organisées, associant des français tirés au sort dans chaque région à des représentants de diverses parties prenantes. Ils pourront participer à l’élaboration de pistes concrètes, donner leur avis sur ce qui ressort des premières semaines du « Grand débat national » et nourriront ainsi la réflexion sur les suites à donner.

L’État facilitateur

L’État se veut facilitateur dans l’organisation de ces débats par les maires, exécutifs locaux ou parlementaires qui souhaiteraient organiser des débats et qui en feraient la demande.

Dans la Marne, Denis Conus, préfet de la Marne, a nommé Denis Gaudin, secrétaire général de la préfecture de la Marne comme référent départemental du « Grand débat national ». Le référent départemental sera à l’écoute des élus pour notamment s’assurer que les réunions d’initiative locale pourront bien se tenir, dans un lieu mis à disposition de préférence par une collectivité locale ou une structure associative.

 

Lire la lettre du président de la République adressée aux français :

> Lettre du Président de la République aux Français - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,54 Mb

Lire le dossier de presse du « Grand débat national » :

> Dossier de presse du grand débat national - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,46 Mb