Coronavirus Covid-19 dans la Marne : des « chèques services » financés par l’État pour permettre l’accès aux produits d’alimentation et d’hygiène pour les personnes sans domicile

 
 
Covid-19 dans la Marne : Des chèques services distribués par l'État pour les personnes sans domicile

Le ministère chargé de la Ville et du Logement a lancé un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services pour permettre aux personnes sans domicile d’acheter des produits d’alimentation et d’hygiène pendant la crise sanitaire. Ce dispositif vient en complément des actions déjà menées et qui restent indispensables. Dans la Marne, il bénéficiera à 190 personnes sans domicile.

L’épidémie de Covid-19 a réduit l’accès des personnes à la rue à des ressources de première nécessité, avec des dispositifs de distribution d’aide perturbés. Pour maintenir cette aide essentielle, un dispositif exceptionnel de distribution de “chèques services” est déployé par l’État pour permettre l’accès aux besoins de première nécessité pour celles et ceux qui sont à la rue ou en centres d’hébergement. Cette action sera complémentaire aux actions renforcées déjà menées dans la Marne.

La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de la Marne est chargée de l’organisation et de la coordination de ce dispositif.

Au regard des besoins identifiés et des actions d'aide alimentaire déjà existantes, la DDCSPP remettra dès cette semaine les chèques services aux différents opérateurs sociaux du département (service intégré d’accueil et d’orientation, associations gestionnaires de places d'hébergement, centres communaux d’action sociale, etc) qui en assureront la distribution aux bénéficiaires identifiés.

Ces chèques d’un montant maximal de 7€ seront dédiés à l’achat de denrées alimentaires (hors alcool) et de produits d’hygiène exclusivement. Ils seront utilisables jusqu’au 31 mai.

Consultez la liste des enseignes acceptant les chèques services sur :

http://www.chequedeservices.fr/reseau/reseau.aspx

Voir le communiqué de presse de la préfecture de la Marne

EVA8JmWXgAM2eS4