Actualités

Épisode de sécheresse – restriction des usages de l’eau

 
 
Épisode de sécheresse – restriction des usages de l’eau

Un déficit pluviométrique a été constaté dans le département de la Marne depuis le mois d’avril, il s’est intensifié au moins de juillet avec un déficit de 86 % par rapport à la normale.

 

Concernant les eaux de surface, le seuil d’alerte est franchi pour les unités hydrologiques :

  • « Aisne Amont »,
  • « Affluents Crayeux Aube et Seine »,
  • « Affluents Crayeux Marne et Aisne Aval »,
  • « Brie et Tardenois »
  • « Saulx et Ornain »

Le seuil d'alerte renforcée est franchi pour les unités hydrologiques « Aube Amont » et « Blaise »

Ainsi, la situation des cours d’eau s’aggrave, comme le démontre l’indice national des assecs. En juillet, seulement 30 % des cours d’eau du département présente un écoulement visible acceptable, 50 % présentent un écoulement faible ou non visible et 20 % sont en assec. En revanche, la campagne de restitution du lac-réservoir du DER se poursuit, ce qui permet un soutien des débits de la rivière Marne.

Par ailleurs, le niveau de la nappe d’eau souterraine de la craie de Champagne Nord est à surveiller, même s’il n’est pas encore source d’inquiétude.

Sur l’ensemble du département, on constate de plus un assèchement sévère des sols. Même si des précipitations significatives intervenaient dans les semaines à venir, elles ne permettraient pas de combler rapidement le déficit accumulé. Enfin, aucune tendance ne se dégage des prévisions de Météo-France pour les mois d’août et septembre 2020 pour le département.

Au vu de ces éléments, des mesures de restriction d’usage de l’eau sur les unités hydrologiques en état d’alerte et alerte renforcée sont mises en œuvre.

Ces mesures figurent dans un arrêté qui sera affiché dans les mairies, consultable ici et publié au recueil des actes administratifs de la préfecture.

Les principales mesures sont les suivantes :

  • interdiction de laver les véhicules en dehors des installations professionnelles ;
  • interdiction d’arroser les jardins potagers, les golfs, les pelouses, les massifs de fleurs, les espaces verts, de nettoyer les voiries, trottoirs, terrasses et façades, entre 11 h et 18 h ou 9 h et 20 h selon les bassins ;
  • interdiction de remplir les piscines et les plans d’eau ;
  • réduction pouvant atteindre 30 % des quotas restant à consommer alloués à l’irrigation des cultures.

L’objectif de ces mesures est de limiter les consommations afin de préserver la ressource en eau et ses usages.

Le préfet de la Marne appelle chacun à faire preuve de civisme et rappelle à chaque usager (particuliers, collectivités, industriels et agriculteurs), la nécessité de proscrire tout gaspillage d’eau, en évitant les usages non indispensables et plus généralement en adoptant un comportement responsable et économe en eau.

L’ensemble de ces dispositions sont applicables jusqu’au 31 octobre 2020.

En fonction de l’évolution de la situation, des mesures plus contraignantes pourront être prises dans les semaines à venir.